Conseils futurs parents

Comment trouver une place en garderie pour son enfant

Un couple attend un bébé, ils sont super heureux, ils ont hâte de le rencontrer, de vivre ses premiers moments, et de passer du temps de qualité avec lui. Cependant, avant même de faire la connaissance du nouveau-né, les parents qui désirent tous les deux travailler doivent déjà penser à trouver une place en service de garde. Chaque parent souhaite ce qu’il y a de mieux pour le développement de son enfant et donc il souhaite trouver la place la mieux adaptée à ses besoins. Cependant, il peut être extrêmement difficile de trouver une place dans une garderie au Québec, ces places étant limitées.

Au Québec, nous avons différentes options qui s’offrent à nous en tant que parents. Malgré qu’il y ait des garderies à « 7$ par jour » (ou bientôt 10$), il n’y a  pas de place pour tous ! Et malheureusement, le système est de sorte que des listes d’attente s’empilent et s’empilent…

Par où commencer lorsqu’on cherche une place en garderie pour son enfant ? Il s’agit d’une question que j’entends souvent, et j’espère que mon article saura vous aider dans cette tâche. Tout d’abord, je vous ferai une brève introduction aux différents types de service de garde, ensuite les 4 étapes à suivre, et finalement une liste de petits trucs pour augmenter vos chances de succès ! Bonne lecture…

 

 

Les différentes options de service de garde pour votre enfant

 
- Les centres de la petite enfance (CPE)

Les services de garde offerts par les CPE sont subventionnés, les places offertes par un CPE sont donc des places à contribution réduite pour les parents, soit les places  à « 7$ par jour ». Ces frais seront forts possiblement augmentés dans les mois à venir selon l’indexation des coûts.

Il y a environ 218 000 places disponibles pour les enfants de 0 à 5 ans dans le réseau des CPE, et le gouvernement s’est engagé à atteindre 250 000 places. Ce nombre demeure insuffisant et c’est pourquoi les parents doivent souvent se tourner vers d’autres options.

- Les garderies subventionnées

Il s’agit ici de services de garde offerts dans une installation ayant obtenu un permis de garderie avec octroi de places subventionnées. Les subventions reçues ne permettent toutefois pas d’offrir des places à 10$, elles sont souvent autour de 50$ / jour.

Ces garderies ont des obligations face au gouvernement quant à la qualité des services offerts, à l’application du programme éducatif, l’aménagement de l’installation, etc. On les appelle aussi les garderies privées ou garderies privées subventionnées puisque les parents ont droit à un crédit d’impôt. Il est possible de demander un versement anticipé du crédit d’impôt, nous le verrons un peu plus loin dans cet article.

- Les garderies en milieu familial

Les garderies en milieu familial offrent des services dans une résidence privée et sont rattachées aux bureaux coordonnateurs (CPE) afin d’avoir accès à des ressources et du soutien pour les responsables de ce type de garderie. Ces garderies offrent un milieu dont les valeurs sont très proches de celles d’une famille : groupe composé d’enfants d’âges différents, à l’image d’une famille.

Ce type de garderie a la responsabilité d’offrir un programme éducatif et un sain régime alimentaire. Toutefois, la rigueur dans l’application de la réglementation et des programmes est variable d’une garderie à l’autre. Tout comme pour les garderies privées, les parents ont accès au crédit d’impôt pour couvrir une partie des frais de garde.

Une fois qu’on connaît les différentes alternatives, quelles sont les étapes à suivre pour trouver une place garderie ?

Étapes à suivre pour trouver une place en garderie

 
Dès le début de la grossesse il est souhaitable de commencer la réflexion par rapport à la garderie. Le plus tôt vous vous affairez à trouver une place, le mieux ce sera! Vous vous éviterez beaucoup de stress. 

Étape 1. Identifier l’âge à laquelle votre enfant débutera la garderie ?

L’âge à laquelle vous souhaitez faire entrer votre enfant à la garderie est le premier facteur à considérer puisque certaines garderies n’offrent pas de place aux poupons (soit des enfants de moins de 18 mois).

- CPE : Les CPE offrent des places aux poupons, ces places peuvent cependant être limitées.

- Privée / Subventionnée : Les garderies privées subventionnées n’offrent pas toutes des places pour des enfants de moins de 18 mois. Il faut donc en vérifier la disponibilité. Par exemple, les garderies du programme Montessori n’acceptent pas les poupons.

- Familial : Les garderies en milieu familial dont une seule personne est responsable peuvent recevoir jusqu’à 2 poupons, et si la personne est accompagnée, la garderie peut recevoir jusqu’à 4 poupons. Cependant, il en demeure au choix du propriétaire d’accepter ou non des poupons.

Étape 2.  Calculer votre budget de garderie ?

Avant d’inscrire son enfant à la garderie, il est important de connaître l’impact que cela aura sur le budget du couple. Voici une estimation selon votre situation :

- Budget CPE

Pour les CPE, le budget annuel peut être estimé de cette façon :

260 jours de garderie X 10$ = 2600$, soit environ 215$ / mois.

- Budget garderie privée subventionnée

Malheureusement, ce n’est pas tout le monde qui aura accès à une garderie à 10$ par jour, il faut donc évaluer si notre couple peut se permettre une garderie privée dont il pourra bénéficier du crédit d’impôt.

Il est important de savoir que vous pouvez demander le crédit d’impôt pour frais de garde par versement anticipé. C’est-à-dire que vous recevrez un montant chaque mois pour couvrir une partie des frais de garde d’enfant.

Alors, comment effectuer ce calcul ? Voici les chiffres à trouver (pour une base annuelle), avant d’effectuer le calcul :

- Revenu familial brut (avant impôt)

- Situation familiale (couple ou monoparental)

- Frais de garde annuel estimé (nombre de jours de garde X frais quotidien) ((5X52)X 50$) = 13 000$

Une fois qu’on a ces chiffres en main, on peut communiquer avec Revenu Québec pour estimer différents coûts (40$/jour, 50$/jour, 60$/jour). Voici les infos :

http://www.revenuquebec.ca/fr/nous_joindre/citoyens/

http://www.revenuquebec.ca/fr/citoyen/credits/credit_enfant/default.aspx?clr=2

Le mieux est d’appeler Revenu Québec et de demander une estimation du crédit qu’il serait possible d’obtenir. Il faut savoir que le calcul se fait sur un maximum d’environ 9000$ de frais annuel.

Le ministère des Finances met à votre disposition un outil de calcul, mais qui après essaie avec ma propre situation ne fonctionne pas très bien. En fait il estime à la baisse ma contribution mensuelle d’environ 225$. Ce qui n’est pas rien sur un budget… Voici l’outil en question (mais je vous préviens qu’il est loin d’être efficace !). Lorsqu’il sera mis à jour, je l’indiquerai dans cet article.

http://www.budget.finances.gouv.qc.ca/Budget/outils/garde_francais.html

Étape 3. Déterminer le milieu désiré, l’alimentation et le type de programme éducatif souhaité

L’âge à laquelle votre enfant débutera la garderie, ainsi que votre budget disponible au service de garde influencera vos prochaines étapes dans la quête d’une place en garderie.

Si vous pouvez vous permettre de choisir un type de milieu, voici quelques options :

- CPE : structuré et basé sur le programme du ministère de la Famille  La préparation graduelle vers l’entrée à l’école est mise de l’avant. Les groupes sont divisés par âge, et les activités adaptées en fonction des groupes. Les enfants fréquentent beaucoup d’autres enfants, et les éducatrices (eurs) sont nombreuses et le taux de roulement relativement élevé.

- Privée / Subventionné : plusieurs garderies mettre en place le programme Jouer c’est magique, soit le programme avancé par le ministère de la Famille. D’autres programmes sont disponibles comme Montessori. Je vous invite à lire davantage sur ce dernier programme pour mieux le comprendre et évaluer si ce type d’éducation cadre avec vos valeurs. Les grandes installations privées ressemblent beaucoup aux CPE, c’est-à-dire que les enfants sont divisés par groupes d’âges et les activités adaptées. La préparation à l’école est également mise de l’avant, quoi que le degré de préparation varie selon le milieu.

- Familial : le milieu familial favorise un esprit de famille puisque des enfants de différents âges se retrouvent dans un seul groupe. Les garderies en milieu familial offrent une structure et une préparation à l’école qui varie selon la personne responsable. L’environnement offert est convivial, stable, et confortable. Si ce milieu vous convient, nous conseillons de trouver via contact ou par recommandation.

Étape 4. S’inscrire sur les listes d’attentes et effectuer des appels

Premièrement, allez sur le site du ministère pour trouver votre guichet régional :

http://www.mfa.gouv.qc.ca/fr/services-de-garde/parents/guichets/Pages/inscrire-mon-enfant.aspx#guichets_regionaux

Chaque site est différent, et vous devez vous inscrire pour ajouter votre enfant sur la liste d’attente. Inscrivez-le à plusieurs garderies, même celles qui vous intéressent un peu moins.

Soyez attentifs aux règles à suivre afin de conserver votre place. Par exemple, sur le guichet de Montréal, il faut éditer son profil chaque 6 mois pour le garder actif.

Petits trucs, si vous ne travaillez pas dans la même région que vous habitez (exemple j’habite à Laval et je travaille à Montréal), inscrivez votre enfant dans les 2 régions si c’est une possibilité pour vous.

Le ministère promet éventuellement un guichet unique ! Je vous tiendrai au courant lorsque ce sera déployé.

Deuxièmement, visitez le localisateur de service de garde :

http://www.mfa.gouv.qc.ca/fr/services-de-garde/parents/localisateur/Pages/index.aspx

Cela vous permet de faire une recherche d’une façon un peu différente et donc de possiblement identifier des services de garde que vous avez omis, ou encore des services de garde en développement.

Finalement, je vous invite à consulter le site http://www.magarderie.com/ sur lequel vous pouvez trouver encore une fois de nouvelles garderies, et des mises à jour sur les places disponibles.

Effectuez des appels directement au service de garde si vous voyez des places disponibles ou pour vous assurez d’être sur la liste d’attente.

Petits trucs et astuces !

Il m’est arrivé à 2 reprises d’avoir à effectuer des recherches pour un service de garde, et voici mes conseils pour vous aider à augmenter vos chances !

  1. Vous inscrire sur la liste dès que possible ! Le plus tôt vous vous inscrivez, le mieux ce sera.

  2. MARS – AVRIL – MAI : un bon moment dans l’année pour faire la recherche ! Pourquoi ? Tout simplement, car c’est à ce moment-là que les garderies planifient les changements éventuels dans les groupes. Aussi, plusieurs parents changent leurs habitudes de garde à l’approche de l’été. Il y a donc une plus grande possibilité d’obtenir une place. Même si vous souhaiteriez commencer le service en septembre, je vous conseille d’être ouvert à commencer plus tôt afin de vous assurer une place.
  3.  

  4. Courtisez ! Eh oui, même si on dit qu’il y a une liste d’attente et qu’on la suit… moi je vous dis que vous pouvez réussir à outrepasser cette liste (plus en ce qui concerne les garderies privées que les CPE). Si vous avez une garderie en tête, essayez de trouver une référence, de rencontrer un parent qui fréquente cette garderie afin d’être recommandé. Ensuite, communiquez avec la personne responsable et discutez avec celle-ci, démontrez votre intérêt et mentionnez le nom de l’enfant (ainsi que ceux des parents) que vous connaissez et qui fréquente la garderie. Parfois, même vous déplacer pour mettre votre nom sur la liste d’attente et démontrer votre intérêt.

En souhaitant que cet article vous aide dans votre recherche d’une garderie pour votre enfant.

N’hésitez pas à commenter si vous avez  des questions ou des conseils !

Discussion

2 Responses to “Comment trouver une place en garderie pour son enfant”

  1. Pourriez-vous mettre vos informations
    à jour…nous sommes en septembre 2016
    Merci
    C.Crespo

    Publié par crespo | septembre 12, 2016, 2:44
    • Bonjour,

      Merci pour votre commentaire. Effectivement que l’article pourrait être mis à jour. Nous allons effectuer nos recherches, et le faire. N’hésitez pas à nous partager vos sources si vous avez des mises à jour à proposer.

      Véronique

      Publié par admin | septembre 20, 2016, 9:48

Soumettre un commentaire